Echinopsis oxygona

Racines nues

Cactus globulaire, côtelé, aux petites épines fortes et énorme fleurs roses.

Plus de détails

1,75 € TTC

Livraison : 7 à 12 jours

  • Ø 5,5 cm
  • Ø 8 cm
  • de -5° à -10°

En savoir plus

**Description**

Cactus globuleux légèrement aplati de couleur verte, jusqu’à 25 cm de diamètre ayant environ une dizaine de côtes.

Grandes fleurs, le plus souvent roses en forme de trompettes de 20 cm de hauteur.

**Habitat**

Argentine, Bolivie, Paraguay et Uruguay.

**Exposition**

Luminosité vive.

**Arrosage**

Arrosez toutes les 15 jours en période de croissance : printemps, été et très peu en période de repos.

**Tolérance au Froid**

-5°C à -10°C pour de courtes durées.

Livré à Racines Nues. 


Echinopsis oxygona (Link) Zuccarini à Pfeiffer et Otto, Abbild. Beschr. Cact. 1: sous pl. 4.1839.

Plantes sous-globulaires, simples ou plutôt en grappes, d'environ 25 cm. de diamètre, un peu glauque; côtes 14, larges à la base, arrondies au dos; épines environ 14, courtes et robustes, de 2 à 4 cm. de longueur; fleurs partant généralement des aréoles à mi-hauteur du bord de la plante, de, parfois, presque 10 cm. de hauteur, tube mince, presque cylindrique, écailles nombreuses et petites; segments du périanthe interne rouge pâle, aigu ou acuminé.
Localité type: sud du Brésil.
Répartition: sud du Brésil, Uruguay et nord-est de l'Argentine.
Pfeiffer (Enum. Cact. 70. 1837) et Steudel ont également désigné Echinocactus sulcatus comme synonyme de cette espèce. E. sulcatus Link et Otto (Steudel, Nom. Ed. 2. 1: 537. 1840) semblent être différents des précédents, mais ce n'est en tout cas qu'un nom.
Echinopsis sulcata apparaît comme nom dans un article de Wercklé (Monatsschr. Kakteenk. 15: 180. 1905).
Echinopsis wilkensii (E. eyriesii wilkensii Linke), E. rohlandii et E. lagemannii Dietrich (E. eyriesii lagemannii Dietrich) sont tous mentionnés par Schumann (Gesamtb. Kakteen 235. 1897) parmi les hybrides dont E. oxygona est l'un des hybrides. Parents. Schelle (Handb.Kakteenk. 112. 1907) énumère ce qui suit comme hybrides avec cette espèce et E. eyriesii:
E. triumphans, E. nigerrima et E. undulata. Echinopsis roehlandii figure dans la Revue Horticole (85: pl. Opp. 304).
Deux variétés, inermis et subinermis, sont parfois citées sous cette espèce. E. oxygona turbinata Mittler (Labouret, Monogr. Cact. 306. 1853) est considérée comme un hybride.

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...